Recherche et développement

Vossloh est l'un des leaders technologiques dans l'infrastructure ferroviaire. Afin de répondre durablement aux attentes spécifiques des clients dans les différentes régions du marché et de renforcer sa position concurrentielle, l'entreprise investit de manière intensive aussi bien dans le développement et l'optimisation de ses produits et services que dans la numérisation et l’automatisation des processus commerciaux et de production internes. Les innovations sont un élément décisif pour maintenir la compétitivité technologique de l'entreprise. Vossloh promeut en permanence de nouvelles évolutions dans le cadre d'une gestion structurée des innovations. Le mot-clé le plus important dans ce contexte est la numérisation. Fin 2018, le poste de Chief Digital Officer (CDO) a été créé dans l'entreprise, qui es responsable des technologies de l'information, de la numérisation et de l'innovation à l’échelle du groupe.

Le travail de recherche et développement chez Vossloh se consacre principalement à plusieurs sujets urgents dans le secteur ferroviaire : amélioration de la disponibilité des voies, allongement de la durée de vie de l'infrastructure et de ses composants, et en même temps réduction des coûts du cycle de vie et réduction des nuisances sonores dans le transport ferroviaire. Les experts R&D de Vossloh ont en outre analysé à l'échelle du groupe les conséquences des charges croissantes exercées sur les voies et de l’usure résultante des composants des superstructures. En qualité de fournisseur de système, Vossloh dispose d'un vaste savoir-faire relatif au parcours complexe du rail.

Depuis quelques années déjà, Vossloh concentre son savoir-faire en matière de recherche et développement sur plusieurs sites de technologie et de compétences. À l'automne 2017 a été introduite une gestion structurée des innovations à l'échelle du groupe suivant une approche systémique qui englobe toutes les divisions centrales et misant sur l'ouverture d'esprit. Les principaux moteurs des nouvelles évolutions sont les souhaits et les besoins des clients, ainsi que les exigences du marché. Vossloh intègre désormais de manière ciblée de nouveaux domaines technologiques voisins dans son travail de développement, car en raison de la numérisation croissante dans le secteur ferroviaire, des approches de solutions interdisciplinaires sont de plus en plus souvent demandées pour mettre en œuvre de nouveaux modèles commerciaux. Et l'utilisation de nouvelles technologies numériques libère justement d'énormes potentiels pour le groupe Vossloh.

Core Components

Les experts R&D de la division Core Components ont continué à travailler en 2019 sur de nouvelles solutions pour une meilleure protection contre le bruit et les vibrations. L'accent a de nouveau été mis sur le système de fixation des rails 336V développé pour les transports en commun en Chine et le système DFF 336 NG pour les métros sur voie ferrée rigide. Les deux systèmes utilisent des plaques intermédiaires cellulaires en cellentic. Le cellentic est un élastomère hautement élastique. Les composants fabriqués dans ce matériau optimisent l'élasticité de la voie. Cela permet de réduire les vibrations et de protéger la superstructure. Les attaches de serrage ainsi que les boulons de traverses et de crochets des deux systèmes sont recouverts du nouveau revêtement de zinc premium Vossloh protect, particulièrement écologique, pour une protection durable contre la corrosion, même dans des conditions extrêmes. Les recherches se sont également concentrées sur les patins sous traverses, qui amortissent également les vibrations des traverses en béton.

Customized Modules

Les ingénieurs R&D de la division Customized Modules ont testé en 2019 le nouvel acier laminé extrêmement dur CogX. L'acier laminé et traité thermiquement pour les pièces centrales et les aiguilles d'aiguillages a été testé dans des systèmes d'aiguillage pour tramways et trafic lourd. Par rapport aux solutions existantes, le matériau offre une plus grande résistance à l'usure et aux chocs – et une durée de vie utile jusqu'à 30 % plus longue. Sur les lignes à grande vitesse, un mécanisme d'aiguillage purement hydraulique, qui permet d'économiser l'énergie, et le nouveau mécanisme d'aiguillage à commande numérique MIM-H ont été soumis à des tests pratiques approfondis. Les essais du revêtement COGISLIDE développé par la division Customized Modules ont été achevés. Les coussinets de glissement qui en sont recouverts dans les aiguillages bougent avec peu de frictions sans graissage. Avec COGILINK, une nouvelle génération de bagues autolubrifiantes, d'axes anticorrosion et de rotule sans graissage pour tous les types de timonerie, l'ensemble du système d'aiguillage n'a plus besoin d'entretien et fonctionne encore plus longtemps tout en étant plus fiable.

Lifecycle Solutions

Dans la division Lifecycle Solutions, le développement de la fraiseuse de rails MPM (Multi Purpose Milling) compacte a été achevé en 2019. Conçue pour les besoins du transport urbain et adaptée aux tunnels, elle convient également au traitement flexible des points chauds sur les grandes lignes. Le développement de deux unités de meulage différentes pour les trains automoteurs de meulage de rails dans les réseaux de transport en commun chinois a commencé ; les premiers concepts ont également été développés pour la prochaine génération de trains de meulage à grande vitesse (HSG 3). Afin d'assurer une évaluation régulière de l'état, les ingénieurs ont travaillé sur un équipement de mesure intégré pour les fraiseuses de rails mobiles et les trains de meulage (High Speed Grinding) au cours de l’année 2019.